265 ha parcourus par les flammes

Au total, une surface de 265 ha de forêt entièrement privée a été touchée par cet incendie sur les communes de Mulsanne, Téloché et Ruaudin au sud du Mans. Malheureusement, 100 ha avaient déjà brûlé en 2015. 140 propriétaires forestiers privés sont concernés par cet incendie. Si 4 propriétés représentent 150 ha de la zone, le reste est donc divisé entre de nombreux propriétaires.

La grande majorité du secteur est couvert par des forêts résineuses, principalement du Pin maritime.

Carte des surfaces incendiées 72 - 2023
Contour de l'incendie du 18-19 juillet 2022 et périmètres ASLGF des bois du circuit

3 réunions publiques à destination des propriétaires pour les aider au mieux dans la remise en état du massif

A la demande des maires des trois communes sinistrées le 18 juillet dernier, M. Lecoq, M. Lambert et Mme Heulot, le Centre National de la Propriété Forestière a organisé en lien avec Fransylva, le syndicat des forestiers privés, une réunion publique à Mulsanne jeudi 25 août 2022, à 18 h 30, à la salle des fêtes de Mulsanne. L'occasion de faire un retour sur l'incendie avec le SDIS et d'en tirer les enseignements.

Près de 250 personnes des communes de Mulsanne, Ruaudin et Téloché ont fait le déplacement pour être informé et conseillé sur les opérations à mettre en oeuvre suite à cet incendie. Il est proposé aux propriétaires forestiers de se regrouper en vue d'exploiter les bois et de reconstituer le patrimoine forestier tout en permettant au massif d'être plus résilient vis à vis du risque feux de forêt.

Etaient présents de nombreuses personnalités pour soutenir les propriétaires sinistrés : M. Vogel - sénateur, M. Martineau - député de la 3ème circonscription de la Sarthe, Mme Curry - directrice de cabinet du préfet, M. Meyzie - directeur à la direction départementale des territoires, M. Maldan - chef d'escadron du groupement gendarmerie de la Sarthe, M. Le Breton - Directeur Départemental Adjoint au Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Sarthe (SDIS 72) et le commandant Guerin, M. d'Amécourt - élu à la Région Pays de la Loire, M. de Courville - président du CNPF Bretagne- Pays de la Loire, M.d'Harcourt - Président de Fransylva Sarthe.

S'en est suivi 2 autres réunions les 11 et 24 octobre, afin de présenter aux propriétaires l'avancement des interventions et les inciter à se regrouper de façon formelle pour envisager l'avenir du massif une fois le bois brûlés évacué.

Réunion incendie Mulsanne

Une démarche collective pour évacuer les bois

Le CRPF propose d’accompagner les propriétaires en lien avec Fransylva pour l’organisation de l’évacuation des bois brûlés et pour prévoir le renouvellement du massif.

Suite aux nombreuses visites individuelles, un appel d'offres a été lancé par Fransylva 72 afin de sélectionner un exploitant qui assurera l'exploitation des bois brûlés et leur commercialisation. Ainsi, la société Künkel a été retenue pour l'exploitation des bois valorisables en bois d'oeuvre et bois d'industrie. La société Service, Bois et Forêts prend en charge l'exploitation du bois énergie. Cette opération groupée permet à 40 propriétaires pour 35 ha de trouver un débouché à leur bois, dans des conditions technico-économique satisfaisantes. Certains propriétaires de surfaces suffisantes ont traités en direct avec les exploitants présents sur place. A noter qu'une centaine d'hectare déjà brûlés en 2015 ne sont pas propice à l'exploitation (bois trop jeune).

Création d'une Association en vue de la reconstitution du massif

Si l'évacuation des bois brûlés peut se faire par un regroupement informel, la remise en état du massif nécessite une organisation plus structurée. En effet, ce massif brûle pour la seconde fois en moins de 10ans, cela encourage donc à réfléchir à la résilience de celui-ci. Les propriétaires doivent assurer le renouvellement de leur forêt, sur des sols qui laissent peu de place à la diversité des essences. Néanmoins, il convient de réfléchir collectivement et en lien avec les structures de prévention incendie (mairie, SDIS, département) à l'implantation de la future forêt. Cela veut dire penser aux essences, aux densités de plantation, aux accès (pour l'exploitation et la prévention) et à l'aménagement d'équipement de défense contre les incendies (points d'eau, parefeux,...). Tout cela en recherchant des financements pour mettre en place les projets.

Il est proposé aux propriétaires de se regrouper en Association Syndicale Libre de gestion forestière (ASL) afin de permettre à un maximum de propriétaires de bénéficier de financements. En effet, si les plus gros propriétaires se retrouvent éligibles aux financements publics ou fonds privés, ce ne sera pas le cas pour les propriétaires de plus petites surfaces, mettant ainsi en péril une organisation à l'échelle du massif et non de la propriété.

Pauline Girard
© Pauline Girard

Communiqué de presse

Contacts

  • Cédric BELLIOT : Technicien CRPF Sarthe - 06 17 32 40 96 - cedric.belliot@cnpf.fr
  • Pauline GIRARD : Technicienne chargée de missions Forêt, Bois et Territoires - 06 18 44 72 00 - pauline.girard@cnpf.fr

On en parle à la télé!

LMTV Sarthe - Au quotidien du 29 novembre 2023 (de 5'43 min à 23'31 min)

https://www.youtube.com/watch?v=e4GSVO9VG9E&list=PLEquia3u_Q3QATvkSCPo9gc_x5JsB2qDp